BIOGRAPHIE

Né à Auch en 1982, Julien Le Hérissier est diplômé en piano au Conservatoire de Toulouse, en Accompagnement au Conservatoire de Rueil Malmaison en Ecriture et Analyse au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il fréquente les classes de Thierry Escaich et Marc-André Dalbavie.

                      

Menant de pair une carrière de compositeur et de chef de chant, l’art lyrique traverse son écriture par l’utilisation de la voix sous toutes ses formes dans tous les genres qu’il explore. Il crée en janvier 2012 son diptyque opéra Assassines sur des textes de René de Obaldia et Guy Foissy. En février 2014 di maggio, pour soprano, baryton, chœur et orchestre est créé par le chœur Per Cantum. Son œuvre pour chœur comprend également Imprecacions, cantate en Gascon pour chœur et orgue. Il est finaliste du Prix Saint-Christophe du jeune compositeur en décembre 2014, avec le psaume Super Flumina Babylonis pour chœur a capella interprété par le chœur Les Métaboles, et finaliste du Concours Festyvocal avec tes monts – tes yeux – ton âme, création en novembre 2018 en l’église Saint-Pierre de Firminy par le New London Chamber Choir.

 

Il compose également plusieurs cycles de mélodies, dont sull’arte del Getzemani sur des poèmes de Giorgio Fichera, spécialement écrit pour le ténor argentin Manuel Nunez Camelino, avec piano et harpe créé en février 2016 et 3 mélodies sur des poèmes de Forrough Farrokhzad en 2020.

 

Il arrange et compose des œuvres pédagogiques, en musique de chambre, ainsi que deux opéras pour enfants pour les classes à horaire aménagé musique du Conservatoire de Mantes-la-Jolie: Bhaskaracharya (2012) et Aqqauluk et le grand Pingouin (2014) (éditions A Cœur Joie), ainsi que Les Conquérants du Temps avec la maîtrise du Conservatoire de Limay, lauréat du Prix de l’enseignement Musical en 2017.

 

Il est récompensé en avril 2016 par le prix de la SACEM au concours d’œuvres pédagogiques de Boulogne-Billancourt pour sa pièce Corps et Harpe pour harpe seule (éditions Billaudot), imposée depuis dans des concours internationaux (Concours Géliot, Collegium 21).

 

L’Opéra Royal de Wallonie-Liège lui confie en 2018 l’adaptation de Don Quichotte en opéra jeune public participatif. C’est en collaboration avec la comédienne et auteure Julie Martigny qu’il crée deux contes musicaux: l’Île Indigo et Ondin et La Petite Sirène, avec la complicité du chef d’orchestre Christophe Mangou avec les orchestres nationaux du Capitole de Toulouse, d’Avignon-Provence, d’Île-de-France, l’Orchestre régional de Normandie, l’orchestre Philharmonique de Monte Carlo.

 

2021 et 2022 voient la création de l’Arbre boit, conte musical pour orchestre à cordes (commande du Conservatoire de Cergy Pontoise), The Island commande du Toulouse Wind Orchestra pour violon, alto et orchestre d’harmonie, Je suis Albert conte musical commande de l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo, et la reprise de plusieurs contes musicaux (Orchestre de pays de Savoie, Orchestre du Capitole de Toulouse, Orchestre d’Avignon…)