BIOGRAPHIE

Né à Auch en 1982, Julien Le Hérissier est diplômé en piano au Conservatoire de Toulouse, en Accompagnement au Conservatoire de Rueil Malmaison en Ecriture et Analyse au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il fréquente les classes de Thierry Escaich et Marc-André Dalbavie.

 

Chef de Chant, passionné par l’art lyrique, son écriture est traversée par l’utilisation de la voix sous toutes ses formes dans tous les genres qu’il explore. Il crée en janvier 2012 son diptyque opéra Assassines sur des textes de René de Obaldia et Guy Foissy. Plusieurs opéras pour enfants font également partie de son répertoire et l’amènent à collaborer avec la Maîtrise de Limay et l’Opéra Royal de Wallonie-Liège. 

 

Professeur d’accompagnement au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil Malmaison et au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Mantes-la-Jolie, il donne des masterclass en France et au Japon sur l’interprétation de ses œuvres et du répertoire français de façon plus large.

 

En février 2014 di maggio, pour soprano, baryton, chœur et orchestre est créé par le chœur Per Cantum sur des textes originaux de Giorgio Fichera. Son œuvre pour chœur comprend également Imprecacions, cantate en Gascon pour chœur et orgue, création à l’église de Limay en mai 2015 par le chœur de chambre Nocturnal et Jean-Baptiste Monnot dans le cadre du Printemps des Orgues de Mantes en Yvelines. Il est finaliste du Prix Saint-Christophe du jeune compositeur en décembre 2014, avec le psaume Super Flumina Babylonis pour chœur a capella interprété par le chœur Les Métaboles, et finaliste du Concours Festyvocal avec tes monts – tes yeux – ton âme, création en novembre 2018 en l’église Saint-Pierre de Firminy par le New London Chamber Choir.

Il compose également plusieurs cycles de mélodies, dont sull’arte del Getzemani sur des poèmes de Giorgio Fichera, spécialement écrit pour le ténor argentin Manuel Nunez Camelino, avec piano et harpe créé en février 2016. Il est récompensé en avril 2016 par le prix de la SACEM au concours d’œuvres pédagogiques de Boulogne-Billancourt pour sa pièce Corps et Harpe pour harpe seule, depuis imposée dans plusieurs concours (Collegium 21, Martine Géliot)

 

L’aspect pédagogique de sa production est importante. L’Île Indigo, Ondin et la Petite Sirène, l’Arbre boit sont trois contes musicaux qui marquent sa collaboration privilégiée avec l’auteur et comédienne Julie Martigny, et avec le chef d’orchestre Christophe Mangou. Ces œuvres sont des commandes de l’Orchestre du Capitole de Toulouse, de l’Orchestre National d’Île-de-France, des Orchestres Régionaux d’Avignon-Provence et de Normandie.

 

Après Les Conquérants du Temps, il travaille à nouveau avec Brigitte Leclef pour Arthur et la Porte Interdite, une nouvelle commande de la Maîtrise de Limay pour Chœur, Orgue et Orchestre (Création juin 2020).

 

© 2023 by EK. Proudly made by Wix.com